Moving Cities
Approches inspirantes

MarseilleUn nouvel engagement politique: “Écouter, rassembler, agir, défendre"

Qu’est ce qui constitue une source d’inspiration?

La nouvelle administration s’est officiellement engagée à améliorer les conditions d’accueil et l’intégration des réfugié⸱e⸱s. Elle a adopté le slogan “Écouter, rassembler, agir, défendre” pendant les élections municipales. Le soutien financier, administratif et symbolique à l’ONG SOS Méditerranée figure parmi les actions les plus visibles dans le cadre de la politique d’ouverture de son port.

Plateforme de solidarité: aide sociale et médicale

Durant le conseil municipal du 23 novembre 2020, la ville a réactivé la plateforme de solidarité «Entraidons-nous». Elle a été lancée pour la première fois lors du premier confinement et est conçue pour venir en aide aux populations les plus vulnérables. La plateforme devrait avoir un impact sur les conditions des migrants, puisqu’elle vise à proposer aux publics les plus précaires de la ville une aide alimentaire, des dons de vêtements, de produits d’hygiène ou encore une plateforme d’écoute à distance.

Adhésion au réseau de solidarité ANVITA

Un rapport récent du conseil municipal envisage de formaliser l’adhésion de Marseille à l’Association nationale des villes et territoires accueillantes (ANVITA). En rejoignant le réseau d’ANVITA, Marseille se positionne explicitement en faveur de l’accueil inconditionnel des migrant⸱e⸱s. Elle entre également dans une dynamique politique collective pour échanger de bonnes pratiques et développer une stratégie d’accueil local des réfugié⸱e⸱s en France.

Marseille, port d’accueil

Avec une trentaine d'autres collectivités territoriales, il s'agit de proposer «de donner un soutien logistique, financier, humain à l'association SOS Méditerranée», déclare l’ancienne maire (depuis Août 2023 première conseillère) Michèle Rubirola. «Cette adhésion est nécessaire si Marseille veut rester fidèle à son histoire». Une subvention de 30 000 euros à SOS Méditerranée est prévue pour l'année 2021. Ces propositions font suite à la pression exercée par la société civile, dont l’un des représentants principaux a écrit une lettre ouverte à la municipalité en octobre 2020 et exigé un engagement public à ouvrir le port de Marseille, à la suite de l’appel de l’ex-maire à soutenir le navire de sauvetage.

Toutes les approches inspirantes